Que mangent les Japonais pour Noël ?

Introduction

Il est souvent dit que le Japon est le pays des contrastes, où les traditions et la modernité coexistent de manière harmonieuse. Et cela se reflète également dans leur alimentation, même pendant les festivités de Noël. Alors que dans de nombreux pays occidentaux, les repas de Noël sont souvent riches et copieux, qu’en est-il de la cuisine japonaise ? Quelles sont les traditions culinaires de Noël au Japon ?

La fête de Noël au Japon

Il est important de noter que Noël n’est pas une fête religieuse au Japon, mais plutôt une occasion pour les couples et les amis de se réunir et de célébrer ensemble. Les décorations de Noël sont omniprésentes dans les villes japonaises, avec des illuminations spectaculaires et des décorations extravagantes dans les magasins et les rues. Les couples ont également l’habitude de passer la soirée de Noël dans des restaurants romantiques ou à l’hôtel.

Le plat principal de Noël : le poulet

Alors que le dîner traditionnel de Noël dans les pays occidentaux est souvent basé sur la dinde ou le jambon, le plat principal de Noël au Japon est le poulet frit. Cette tradition a commencé dans les années 1970, lorsque la chaîne de restauration rapide KFC a lancé une campagne publicitaire intitulée “”Kurisumasu ni wa kentakkii”” (du japonais “”Kentucky pour Noël””). Depuis lors, de nombreux Japonais ont adopté cette habitude et commandent leur poulet KFC pour leur repas de Noël.

Les desserts de Noël

Les desserts de Noël au Japon sont également différents de ceux des pays occidentaux. Au lieu de pudding de Noël, de gâteau aux fruits ou de bûche de Noël, les Japonais préfèrent le gâteau de Noël, une sorte de gâteau éponge recouvert de crème fouettée et de fraises. Les pâtissiers japonais rivalisent d’imagination pour créer des gâteaux de Noël originaux et ludiques, parfois en forme de personnages de dessins animés ou d’animaux.

Les plats régionaux de Noël

Bien que le poulet frit soit le plat principal de Noël le plus courant au Japon, il existe également des variations régionales. Par exemple, dans la région de Hokkaido, les habitants ont l’habitude de manger des fruits de mer frais pour leur repas de Noël. Dans la région de Nagoya, le plat principal est le “”ekiben”” (un bentô vendu dans les gares) de poulet frit. À Kobe, on mange souvent de la viande de bœuf, car Kobe est célèbre pour son bœuf de qualité supérieure.

Conclusion

En conclusion, bien que le Japon ne célèbre pas Noël de manière traditionnelle, il a adopté certaines habitudes culinaires de Noël occidentales et les a adaptées à sa propre culture et ses propres goûts. Le poulet frit de KFC est devenu un élément incontournable du repas de Noël au Japon, mais avec des variations régionales intéressantes. Les desserts de Noël sont également très appréciés au Japon, même s’ils sont différents de ceux des pays occidentaux. Quoi qu’il en soit, la nourriture reste un élément central de la célébration de Noël au Japon, témoignant une fois de plus de l’amour de ce pays pour la cuisine savoureuse et créative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *